• Libellule Fulva...

     

    J'avais pensé à la "déprimée", mais non !!!!!!!!!
    Merci à Alain Adamski (voir dans mes liens) pour sa gentillesse et son infinie patience, parce que celle-ci, il me l'avait déjà identifiée,
    et je ne l'ai pas reconnue ! Roooooooo, je n'ai aucune excuse sur ce coup là 
     

    Libellule déprimée...

     

    Libellule déprimée...

     

    Libellule déprimée...

     

     

    « Aigrette garzette - Egretta garzettaMouche tachinaire femelle (gymnosoma rotondatum) »

  • Commentaires

    1
    Vendredi 6 Juillet 2012 à 12:17

    marrant, je la trouve moins joli que les autres. mais tes photos sont très belles. J'aimerai bien que tu en fasse à son niveau, voir un tout petit peu en dessous, pour voir ce que cela donne.

    poutouxxxxxxxxxx

    2
    Vendredi 6 Juillet 2012 à 12:20

    Pour Violette :

    Je la trouve moins jolie aussi, mais elle est belle tout de même. Tu sais bien, moi neuneu, moi aimer toutes les bestioles 
    Ok ma caille, qu'est ce que je ne ferai pas pour toi ?????????
    Promis, je vais me rouler dans les herbes, pour en prendre en contre-plongée.
     

    3
    Alain A.
    Vendredi 6 Juillet 2012 à 12:40

    Oh la vilaine, ce n'est pas une libellule déprimée,

    la déprimée mâle à les yeux marrons, 2 petites taches jaunes sur l'abdomen plus une large tache brune à la base des ailes postérieures

    et une tache + petite aux ailes antérieures. (voir sur le web).

    Je cherche le nom de celle la...

    4
    Vendredi 6 Juillet 2012 à 12:52

    hihihi ça va te chatouiller les naseaux !!!

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    5
    Vendredi 6 Juillet 2012 à 12:53

    Pour Alain A :

    Ahhhhhh, j'en étais certaine que ce n'était pas le bonne !!!!!!!!!! Je te jure, je ris toute seule derrière mon écran !!!!!!!
    Il y avait Gaston pour les gaffes, et bien maintenant il y a aussi Pascale !
    Incurable je suis ! 
    Mais bon, ça va bien finir par rentrer... un jour !!!!!! Il ne faut jamais désespérer.
    Et puis, si je trouve tout, tu vas t'ennuyer à cause de moi, et surtout je voudrai pas ! Finalement je suis pleine de compassion   (je plaisante bien sûr, et je le précise, parce que je sais que parfois l'humour écrit, sans la voix et les yeux, ca ne passse pas forcément bien )
     

    6
    Vendredi 6 Juillet 2012 à 12:57

    Pour Violette :

    T'as raison, et en ce moment il y a plein de tiques dans les herbes !
    Je me vaporise du produit de Gampo, mais tout de même ! 
    Hummmmmm... les naseaux... serais-je donc un cheval sans même le savoir ?????
     

    7
    Alain A.
    Vendredi 6 Juillet 2012 à 13:01

    C'est fulva. Il me semble bien que tu l'avais déjà photographiée. Me trompe-je?

    8
    Vendredi 6 Juillet 2012 à 13:13

    Pour Alain A :

    Non non, tu ne te trompes pas Alain, mais je suis nulle pour les reconnaître ! Je crains qu'il faille t'y faire, car si c'est comme mon sens de l'orientation, c'est incurable. Tu me mets dans le fond de ma poche j'arrive encore à me perdre, c'est te dire ! Heureusement pour l'orientation, on a inventé le GPS, et pour l'identification, un certain Alain (je te le présenterai, il est super sympa) a croisé ma route ! 

    9
    Alain A.
    Vendredi 6 Juillet 2012 à 13:27

    Ok Pascale j'ai moi aussi le sens de l'humour ne t'inquiète pas.

    Je le répète, La détermination des insectes est une tâche des plus difficiles.

    Au début, je ne distinguais pas une libellule d'un cheval au galop, du temps (beaucoup de temps) a été nécessaire

    Au fait, sur internet il y a beaucoup d'erreurs, les uns reprennent les erreurs des autres.

    Il faut comparer au moins 3 à 4 sites différents et surtout lire des livres spécialisés.

    Pour l'orientation, tu me fais penser à quelqu'un à qui l'on présentait une boussole et qui répondit: << Le Nord c'est facile à trouver, c'est toujours devant soi>> 

    go ahead 

     

    10
    Vendredi 6 Juillet 2012 à 13:48

    Pour Alain A :

    Bon alors ça va  
    Mais c'est clair je fais gaffe, parce que parfois, les interprétations écrites...
    Je suis rassurée, un cheval au galop, j'arrive encore à le différencier d'une libellule. Mon cas n'est donc pas totalement désespéré ! Ouffffff ! Et puis, là tu me donnes de l'espoir ! Hihihi
    J'ai remarqué aussi que sur le net, il y a pas mal d'erreurs. Je vais aussi visiter plusieurs sites, mais les erreurs se transmettent en effet rapidement...
    Ah non, quand même, le nord, je sais que c'est là ou il y a la mousse sur les arbres (encore faut il qu'il y ait de la mousse, et pire encore des arbres !!!) et pour la boussole, je sais trouver le nord, mais après, j'en fais quoi dis ? Si je ne sais pas dans quel sens je dois aller, cela ne m'avance pas vraiment de connaître le nord. J'ai eu pas mal de chance de toujours retrouver ma route, à une période ou avec mon cheval je pratiquais l'équitation d'extérieure seule. Ou que j'aille, et quelque soit la distance, au moment de revenir, je lui disais, "aller maintenant on rentre à la maison", et rênes longue il me ramenait au bercail. C'était un Appaloosa avec GPS intégré 
     

    11
    Alain A.
    Vendredi 6 Juillet 2012 à 14:17

    Puisque j'ai du temps, je voulais te dire que l'eryngium campestre est une plante fantastique pour les photographes.

    En effet elle se trouve partout en France et beaucoup dans le midi. Cette plante a la particularité d'être mûre vers le milieu du mois d'aout. Quand c'est le cas, il suffit d'attendre tranquillement et une multitude d'insectes divers viennent se nourrir. Dans le midi, c'est une des rares plantes à être encore en forme à cette période.

    J'ai passé un nombre d'heures incalculables à photographier des guêpes Sphecidae sous un soleil d'enfer.

    Si tu peines un peu à rester à genoux, tu prends une chaise en X avec toile et le tour est joué. Les insectes ont tellement faim qu'ils oublient toute prudence et en moins de 10 minutes ils rappliquent.

    Voilà ce que j'avais à dire sur cette plante si tu veux voir les insectes qui viennent y bûtiner, cherche sur google: les insectes sur eryngium.

    Au fait, il en éxiste plusieurs espèces entre autres de magnifiques bleus dans les Alpes de Haute-provence...

    12
    Vendredi 6 Juillet 2012 à 14:42

    Pour Alain A :

    Oui oui, je la connais cette plante/fleur, en effet ! Mais je ne connaissais pas son nom !
    Tu sais, je suis capable de rester en plein soleil, soit sur les genoux, soit en tailleur, en attendant que les insectes soient en confiance (quitte à me faire dévorer par les fourmis, les petites rouges, bien vicieuses ), alors pas de souci pour suivre ton conseil. Je m'en souviendrai !
    La semaine dernière, j'étais assise au milieu d'un grand champ, et une petite dame est venue me demander "c'est pas trop dur de rester ainsi en plein soleil ?". Tu penses, je dégoulinais... mais je lui ai dis, que quand on aime, on est près à tous les sacrifices  
    Merciiiiii Alain 
     

    13
    Alain A.
    Vendredi 6 Juillet 2012 à 14:54

    Pour finir, si le soleil te gêne, prends un parapluie noir mouille le avec de l'eau, abrite toi dessous, tu attireras sans doute des taons puis après tu verras des Bembix --> (voir google) en pagaille venir les capturer.

    Dans tous les cas il faut garder la tête froide évidemment.

    A plus tard

    Alain.

    14
    Vendredi 6 Juillet 2012 à 15:01

    Pour Alain A :

    Woawwwwww, trop belle cette bestiole aux yeux verts !
    Dis, déjà que les gens me regardent avec un air entendu quand je me fais surprendre à quatre pattes dans les herbes, mais si en plus je me fais surprendre avec un parapluie noir que j'arrose, je pense que je vais y avoir droit à ma camisole. Pour essayer ton astuce, il va vraiment falloir que je trouve un coin totalement désertique, pas envie de finir la saison entre des murs capitonnés. Hihihi
    Rooooo première journée de congé, je n'aurai rien fait aujourd'hui, mais bon ça fait du bien de papoter 
    Merci Alain. A plus tard.  

    15
    Alain A.
    Vendredi 6 Juillet 2012 à 15:17

    Super ta vision de l'entomologiste sur le terrain.

    Oui les Bembix sont des guêpes magnifiques et en + elles ne piquent pas, je les prends à la main c'est dire...

    Il y en a 3 espèces dans ma région.

    8 espèces dans le midi , une espèce a même de gros yeux bleu-clair.

    Les femelles en juillet et aout creusent des terriers et capturent des diptères divers et à la fin des taons.

    Ces guêpes contrairement aux autres alimentent les larves petit à petit et non pas en 1 seule fois.

    Conclusion:

    Qui n'a pas vu de Bembix a râté sa vie. non  là je déconne.

    Allez au revoir

    16
    Vendredi 6 Juillet 2012 à 15:32

    Pour Alain A :

    Oh moi, rien ne m'arrête, mais je t'assures que les gens qui croisent ma route me prennent pour une dingue !!!!!!!!!
    Mince alors, aurais-je donc raté ma vie ? Il faut vite que je règle ce gros problème qui vient de me tomber dessus comme une enclume.
    Promis, je me trouve un coin peinard, et je teste, je te dirai. parapluie, pulvérisateur, et c'est parti !
    Je te raconterai bien sûr  

    17
    Samedi 7 Juillet 2012 à 00:27

    superbe série

    18
    Samedi 7 Juillet 2012 à 04:39
    Titite Parisienne

    ... MAGNIFIQUE ! Il y a tellement de libellules que je m'y perd un peu !

    19
    jm
    Samedi 7 Juillet 2012 à 08:48
    jm

    je trouve ces photos très belles bises

    20
    Samedi 7 Juillet 2012 à 09:26

    Une de plus à ton palmares ! Les as tu comptabilisé? Protégeons les!!



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :